Interview de Evelyne Spaeter, présidente.

mardi 25 février 2020

A quelques semaines de la première de « Théâtrogammes » de Gérald Chevrolet auteur suisse,  je reçois Evelyne Spaeter présidente et fondatrice de LA TROUPE DU TRABLI. dans le but de savoir :

« Qui est la Présidente de la troupe du Trabli ? »

 
Le théâtre une passion , un hobby, un métier ?

Non pas un métier puisque je ne suis pas professionnelle. Un hobby… ou plutôt plus qu’un hobby car je ne fais pas que monter sur scène mais aussi assurer la pérennité de la troupe, ce qui modifie beaucoup le sens de l’engagement.  En ce qui concerne l’envie de jouer c’est de voir ma soeur aînée sur scène qui m’a révélé ma future passion, j’avais 6 ou 7 ans. Des priorités professionnelles et personnelles m’ont éloignée de ce rêve de petite fille. Et c’est bien des années plus tard après des tentatives infructueuses auprès de diverses troupes du coin  que j’ai décidé de créer la troupe du Trabli avec l’appui de Madame Pierrette Surdez maire de notre commune à  cette époque.

Quelle est la place de la troupe dans le village ?

C’est déjà un rendez-vous annuel convivial très apprécié par nos spectateurs cartignois et de ceux venant de l’extérieur du village. Beaucoup de personnes cartiginoises s’y croisent, il faut dire que la troupe a réussi à fédérer pas mal de bénévoles du village et des liens d’amitié se sont créés. La troupe du Trabli a indéniablement sa place à Cartigny puisque nous fêterons cette année ses 20 ans d’existence.

Et le metteur en scène  ?

Pour nous les comédiens, travailler avec Michel Favre est un pur bonheur. Il a le don de nous emmener là où il veut, avec une réelle patience. Il sait le potentiel de chacun d’entre nous et arrive toujours à ses fins. Nous sommes toujours étonnés de ce que nous sommes capables de partager avec le public. La fierté du travail accompli salué par le public est au rendez-vous chaque année et ceci nous le devons à Michel qui nous transmet sa vision du théâtre avec passion, humour, rigueur et générosité.

Comment fonctionne la troupe ?

Nous sommes une association avec ses structures habituelles, réunion de Comité et une assemblée générale annuelles. Pour que la troupe fonctionne il est préférable que la politique générale de base soit bien comprise et que les décisions prises soient bien claires pour tout le monde. Sinon ça ne fonctionne pas.  Pour ma part en tant que présidente mon travail est de vérifier que les engagements pris par chacun aboutisse dans les meilleures conditions et cela est aussi valable pour les comédiens. Je peux dire que c’est une petite entreprise. Sans l’aide des uns et des autres, c’est-à-dire les comédiens, les bénévoles et les artistes professionnels cartiginois, sans leur générosité et leur savoir faire, la troupe n’existerait pas.

Ce dont vous êtes la plus fière ?

Dans quelques semaines nous fêterons comme il se doit les 20 ans de la troupe. Nous aurons le plaisir de recevoir les Dicodeurs que vous pourrez écouter sur la Première du lundi 9 au vendredi 13 mars entre 11h30 et 12h30.. Une déambulation dans le passé de celle-ci sera proposée par diverses présentations de supports. Les visiteurs pourront apprécier le chemin parcouru  et croiser la photo ou le nom des participants de cette belle aventure. Il était important pendant tout ce temps de créer l’identité et les racines de la troupe. Après des années de travail je considère aujourd’hui que les fondations de la troupe sont assez solides pour vivre des aventures encore plus fortes, c’est une question de temps, de patience et de rencontres. Nous avons déjà vécu des moments forts de reconnaissance lors de tournées qui nous ont permit de nous produire à : Rouen, Annecy, Fribourg, Vulbens… Aujourd’hui la troupe évolue dans un environnement quasi professionnel.
La mairie a su s’inspirer  des structures de base et  les améliorer, par exemple en allégeant la pose et la dépose des gradins par un système plus fonctionnel et léger que les gradins en bois initiaux, même chose pour les rideaux muraux en remplacement de nos tentures qui pesaient des centaines de kilos. La mairie a rénové et agrandi la profondeur de la scène et installé un système lumières pour couvrir toutes sortes de spectacles. Ce matériel est mis à la disposition de toutes les associations cartiginoises.  La troupe est fière d’avoir été une source d’inspiration pour tous ces changements et profite de cette interview pour remercier une nouvelle fois très chaleureusement la mairie de son soutien.

Et pour conclure ?

Rendez vous en 2040 !

Alvise